Agnès Hartemann-Heurtier

PPR 2007

Étude de la variabilité de la glycémie à jeun en fonction de la composition du repas du soir chez les diabétiques de type 2

Projet de recherche

  • Auteur : Agnès Hartemann-Heurtier
  • Centre de recherche : Service de Diabétologie, Hôpital Pitié Salpêtrière 47-83 Boulevard de l’hôpital 75651 Paris cedex 13 (Professeur André Grimaldi, Chef du service de diabétologie)
  • Thème : Diabète de type 2

Présentation, objectifs et résultats attendus

projet

Présentation

Les travaux portant sur l’influence de la composition des repas sur la glycémie post prandiale du diabète de type 2 sont peu nombreux. Aucune étude n’a analysé l’impact de la composition des repas sur la glycémie du réveil, ni sa variabilité interindividuelle.

Objectifs

Hypothèse : chez certains patients diabétique de type 2  la glycémie nocturne serait variable et possiblement dépendante de la composition des repas, ce phénomène pourrait en partie contribuer à leur mauvais équilibre glycémique.
Objectif principal : projet cherchant à mettre en évidence chez des patients diabétiques de type 2 à un stade avancé de la maladie avec une glycémie à jeun variable, l’existence de l’influence de la composition du repas du soir sur la glycémie à jeun. Objectif secondaire : préciser certaines caractéristiques cliniques et métaboliques de ces patients

Étapes

Étude transversale observationnelle

Bilan

Impact de la composition des repas sur la glycémie du réveil et sa variabilité interindividuelle chez des diabétiques de type 2